Archives de catégorie : Délires XXL

L’arroseuse arrosée!

Il est temps que je revienne sur vos envois d’avril!
Qu’est ce que vous m’avez fait rire!
C’est le 3 ème festival du poisson farceur que j’organise,
et à chaque fois je reste médusée devant la BAL
lorsque je découvre vos courriers!

 

 

 

 

 

Non mais vraiment!
Je me demande si vous avez bien lu les consignes!
Ce n’est pas à moi qu’il faut envoyer votre poisson,
c’est bien à votre destinataire !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis lorsque je lis vos messages accompagnant votre envoi,
je me rends à l’évidence que moi aussi
je suis épinglée!!!

Alors merci à vous toutes pour cette folie contagieuse
qui donne le sourire
et qui me donne l’envie de  renouveler l’expérience.

2024 oblige…
l’année prochaine ce sera le

FESTIVAL DU POISSON FARCEUR OLYMPIQUE!

Esperluette.

Et mille excuse d’avoir tardé à écrire cet article
qui remercie chacune,
mais j’ai eu tellement à faire pour l’arrivée de ma petite fille
que j’ai réglé les priorités!!!

L’arbre aux poissons d’avril!

C’est bien connu que les poissons d’avril poussent et grandissent
dans les saules pleureur … de rire!

Cette année, nous avons fait une très belle récolte!

Nos filets sont revenus bien chargés!

 Prenez garde !!!
et assurez vous que cette année encore
vous n’ayez pas un Poisson d’Avril
accroché dans votre dos…

merci à mes deux acolytes farceurs!

    que j’ai décorés de la plus haute distinction!

Un grand merci à vous toutes qui avez participé au
Festival du Poisson Farceur 2023.
Cette année la soupe de poissons était particulièrement réussie!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Festivalement vôtre!!!

Pendant tout le mois de mars,
j’ai été au premier rang pour admirer
les créations poissonneuses, aquatiques et fantasques
que les fadas du bocal ont échangé à l’occasion du
Festival du Poisson Farceur!

Aujourd’hui, la date faisant foi…

Je peux vous dévoiler la galerie des chefs-d’oeuvre qui ont voyagé
à travers la France, la Belgique et la Martinique.
Asseyez vous bien confortablement devant votre ordi
car vous allez assister au défilé du Festival de la Rigolade 2023!

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Cette année nous étions 64 à participer au FPF

Anne Catherine, Anne marie, Annette, Annie, Maryvonne, Brigitte,  Cathy, Marie-Pierre, Céline, Chantal, Christel, Christine,  Danièle, Dany, Denise, Dominique, Domy,  Douby, Elisabeth, Fabienne,
Monique, Fred, Garfy, Isabelle, Iza, Juliette, Kiki, Nadine, Lisette,
Hélène, Marianne, Marie-Odile, Marielle, Martine, Mary,  Miami,  Mylène, Myriam, Nadia, Nicole, Patricia, Catherine, Mathilde, Renée, Sandra, Sissi, Sylvie, Véronique, Violine, Virginie, Vivi…

Merci à toutes d’avoir joué le jeu!
Certaines ont complété leur envoi avec de petites douceurs.
Vous êtes formidables!

Encore une fois, merci à vous toutes d’avoir relevé le défi du Festival.

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Je remercie Lavandine pour la photo du bandeau!

Avril le mois du poisson…

Pour mon délire 2022,
je peux vous montrer de quoi je suis partie:
Ne vous moquez pas, j’ai été inspirée par un vieux mouchoir
abandonné sur le trottoir!

Nous avons là un très beau spécimen du 
Poissonus Farceurus Avrilus

de l’époque
Australopithèco-macadam !

Maintenant que vous avez appris les origines de ce délire,
observons l’évolution de ce projet en mutation:
j’ai utilisé la technique du Punch Needle*:

 

Le spécimen s’est très vite multiplié,

 

de nombreuses lignées sont apparues,

  

avec des descendants  multicolores,

 

jouant avec les effets, le style, les modes…

Sans parler des cousinades:

vers la fin, ils se sont assagis

prenant le temps de poser pour la postérité!

J’en ai fait au moins 200,
j’ai renoncé à les compter!

j’ai envoyé ma petite friture à tout mon aréopage d’abonnées!

Vive le FPF 2022

On se donne rendez vous l’année prochaine???

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.


Merci à Mlle N°3 qui a peint l’invitation!

*Pour comprendre la technique du Punch neddle,
je vous colle le lien de ce site
Pic et Point spécialiste Punch neddle,
tout est bien expliqué

Complètement Crazzy…

J’avais cette idée depuis l’année dernière,
Suite à une carte envoyée par Tic Tics…
Grâce à elle,
j’ai découvert la technique de la couture Crazzy…

Et quand je me suis lancée dans la confection,
Je n’ai pas pu m’arrêter!

Pas de trêve pour le poisson d’avril!
Le virus n’a qu’à bien se tenir,
pendant quelques jours, la farce lui volera la vedette!

 Des petits bouts de tissus
patiemment assortis,  cousus, assemblés,
découpés…

 

Le bonheur de vous les envoyer,
de vous imaginer en train de trouver l’enveloppe dans votre BAL,
Et de vous faire participer au festival du poisson d’avril à ma façon!

Car oui,
si ces poissons Crazzy ont eu raison de mes xxx,
de mes devoirs de broderies,
de mes nuits…



… ils n’ont pas altéré ma bonne humeur!

Un immense MERCI à Matata
qui m’a donné bon nombre de morceaux de tissus,
certains déjà assemblés en bouts de patch, dont elle ne faisait rien!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Tout s’explique!!!

« Que faisiez vous le jour, la nuit?
-Ne vous déplaise,
des heures entières,
je cousais! »

Maintenant je peux vous expliquer pourquoi je n’ai pas eu le temps de broder mes xxx en décembre
et que mes projets avançaient à la vitesse de l’escargot!

Ma machine à coudre a ronronné une bonne partie du mois.

Je me suis transformée en lutin de noël!
En plus de réaliser les pochons de Noël en suivant la superbe idée
de Stéphanie
j’ai eu envie de coudre des pochettes pour protéger les masques
afin d’en avoir toujours dans mon sac, dans ma voiture…

Vous savez que je ne fais rien dans la demie mesure…

…  j’ai eu envie de vous faire profiter de la production…

Je vous souhaite une bonne année!
Un seul mot d’ordre…  restons prudents!

Esperluette.

Le rire n’est pas contagieux…

 Qui a découpé le livre d’algèbre de Mamie???
Vous avez vu la participation du Maestro?
Mais c’est quoi ce trou dans la carte de France?
Oh noooonnn… Ma BD d’Achille Talon!!!

Esperlueeeeeeeeeeeeeette!!!…

Aïe, Aïe, Aïe,
J’aime pas quand ça commence comme ça!
J’ai comme qui dirait l’impression
que ça va être mon quart d’heure…

Ça remonte à l’été dernier…
Je suis tombée sur de vieux livres, anciennes revues,
carte de France, partition…

, 

Comme je m’ennuyais,
j’ai commencé à découper des petites sardines innocentes,

 

Et bientôt, c’est tout un banc qui a nagé dans mon atelier!

Elles se sont multipliées sans que je m’en rende compte…
ce serait dommage de ne pas les partager…

 

J’ai comme l’impression que la bêtise est signée!
Mais au fait…
ne serait-on pas le 1er avril???

 

Que celles qui étaient venues pour admirer leur Miguel
ne m’en tiennent pas rigueur,
on les admirera demain!
Quelle idée que le jour du Caméléon
tombe le 1er mercredi du mois !

J’ai longtemps hésité à envoyer mon délire
qui attendait d’être posté depuis quelques jours…
D’un coté, donner du travail aux facteurs,
être responsable d’un risque de contamination
lors de leur distribution de courrier…
et de l’autre coté,
vous faire rire et oublier un peu les affres du confinement
a été le plus fort!
Soyez patients, votre sardine arrive, garantie sans virus!

Protégez vous, restons chez nous…
Esperluette.

Mes filets mignons…

On va y arriver!
il faut soulager notre Terre
qui n’en peut plus de nos déchets, de nos excès,
de notre paresse
et de notre surconsommation!

Alors voilà, du haut de ma petite personne
je me suis dit que je pouvais (un peu) éviter l’usage intensif
des sacs plastiques des magasins.

A la longue, quand on ira en commissions,
on prendra nos sacs à provisions,
on n’oubliera pas nos cabas de grand-mère
et nos filets mignons!

 l’aventure a commencé cet été,
j’en ai cousu quelques uns,
et puis … pourquoi s’arrêter en si bon chemin
j’ai continué… Un peu chaque weekend.

et si je termine l’année sur les rotules,
c’est que dans mon envie d’éviter le gaspillage,
j’ai aussi confectionné les enveloppes!

 l’occasion est trop belle
j’en profite pour vous souhaiter de passer de
belles fêtes!

 Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Tout ça???
je n’ai jamais envoyé autant de vœux!

Elevage de poissons farceurs…

Pour réussir un élevage
de poissons farceurs…

il faut transformer des ronds en tiges droites

 

choisir de belles couleurs,

Et puis mouliner,
MOULINER,
encore et encore…

non non, ce n’est pas pour jouer au Mikado!

 

Arrive l’étape du façonnage…

Et maintenant on peut coller les gommettes!

 

et là…
la magie opère…
c’est la multiplication des poissons!

 
Il ne reste plus qu’à fabriquer les enveloppes adéquates!

 

Toute ma famille a participé de près ou de loin
à ce maxi délire,
ce nouveau projet déjanté!
Vous croyez vraiment qu’on coince la bulle à l’atelier?
Il serait indécent de vous dire le nombre de poissons tricotinés …
Mais je vous donne un indice: j’ai collé 2000 gommettes!!!

Mieux vaut en rire!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

 

 

Bonne fête…

Le cœur Valentin pousse à la verticale,
se cultive au grand air, ne demande pas trop de soins,
prend de jolies couleurs lorsqu’il est mûr.

 

 

merci à mon Valentin pour la récolte!

Au total… 200 petits cœurs ont poussé cette année
et vous n’avez pas fini de les croiser sur les blogs!

 

 

Je vous souhaite une bonne journée les Valentines!
Esperluette.

PS: Je me suis inspirée de ce tuto ici.