Comment vous dire…

Quel bonheur de vous connaitre…Même virtuellement!
Vous trouvez toujours la petite attention qui me fait plaisir
et me permet de penser à vous
lorsque mes yeux se posent sur votre cadeau.

Je commence par envoi emballé dans une carte de France.
Pas n’importe laquelle puisque Nicolette a choisi celle de la
Bourgogne. En rose, c’est sa région, dans le cercle, c’est la ville
de mes parents! dans ce paquet, se cachent des trésors!

 

Un panaché de jolis tissus offerts par Marianne,
Un coussinet brodé par Fabienne.

 

Cécile possède une machine brodeuse avec laquelle elle fait de très jolis accessoires. Ce porte ciseaux sera très pratique en voyage.
Les douceurs chocolatées… sans commentaire, c’est un régal.

Myriam et Margaux ont pensé à moi en m’envoyant cette jolie paire de ciseaux, cet assortiment de tissus, et ce cœur en origami.

 

Ma sœur et beau frère ont pensé à moi en découvrant cette boutique dans une rue de Bayonne; Le chocolat au piment d’Espelette n’est plus qu’un doux souvenir!

des petits caramels offerts par Marie j’adore la boite poissons.

Un grand merci pour vos cartes Fabienne, Marianne, Saïda, Cécile, Iza, Valérie, Marie.

 

Comment vous dire MERCI?
Ça y est, je pense que je viens de vous le dire!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

On dirait un Miguel…

Comme ça on dirait un Miguel passé dans un gaufrier!

Tiens y’a comme des ombres sur ma gaufre!

Bah c’est malin, elle a du tomber dans la cendre!

 

Avec un peu de confiture on verra rien!

Le voilà!
un beau Miguel Burlington!

Encore un peu timide, je l’ai retrouvé caché dans les chaussettes!
Il va falloir qu’il prenne de l’assurance,
il paradera un jour sur un précieux!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Retrouvez le vestiaire de Miguel ici!

Billet d’excuses…

Bon bin, je sais…
j’ai pas d’excuse à vous donner…
c’est en lisant l’article de Noëlle, que j’ai réalisé ma bévue…
A force de dire j’ai le temps, je peux avancer d’autres broderies,
j’ai carrément oublié de sortir mon Indigo Lane de Brenda Gervais!

Résultat d’images pour brenda gervais broderie
Alors ni une ni deux, j’ai sorti l’aiguille magique et j’ai brodé pendant la sieste des minis.

Il aura droit à un traitement de faveur, je ne vais pas le ranger tout de suite, je vais carrément avancer pour la prochaine étape!

Cliquez chez Noëlle et Nat, leurs toiles sont superbes.

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Recycl’âge…

Parce que ses pulls étaient devenus trop petits, démodés
et qu’elle ne se décidait pas à les jeter…
Fanny me les a donnés en espérant que je saurais leur donner
une seconde vie!

Cela m’a pris une journée pour les transformer en coussin.

Je suis assez contente du résultat.
Mon soucis étant que le pull roulote quand on le coupe et que les
bordures se détendent quand on les coud, j’ai pensé à appliquer
du thermocollant qui a résolu d’un coup ces 2 problèmes.

Quand j’ai vu mon fiston avec son teeshirt rikiki,
j’ai compris qu’il essayait de me faire passer un message. Pas vous?

Ni une ni deux, la main assurée, cela ne m’a pas pris plus d’une heure pour lui rajouter un coussin sur son lit.

 

Et voilà! il se réjouit de garder quelques souvenirs
de sa période Minecraft.

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Pour la petite histoire,
j’ai retrouvé cet article perdu dans mes
‘à publier’.
Et comme aujourd’hui, mon fiston démarre les épreuves du bac
avec la redoutable philo j’espère qu’il sera inspiré.
Peut-on grandir en gardant son âme d’enfant…
vous avez 4 heures!

Bonne fête les papas…

En préparant le petit cadeau avec les minis
pour la fête des papas,
j’ai fait venir le soleil!
Je ne pensais pas être si réaliste avec la météo!

Les enfants ont laissé leurs empreintes sur une feuille

Puis j’ai dessiné des soleils qu’il ont peints d’un jaune lumineux.

 

Pour l’étape suivante, c’est ma fille qui a écrit:

Et voilà le final.

Si avec ça, le soleil ne revient pas… je ne sais plus quoi faire!

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Notre Dame de la Garde…

Je vous épargne les 375 marches qui mènent
à la Bonne Mère de Marseille
car moi même, je ne les ai pas gravies!
Nous avons emprunté le petit train qui sillonne
les rues pentues de la ville.
Mais une fois là haut… quelle vue!

 

Petite touche d’humour lors de notre séjour…
J’ai adoré voir les sardines qui décorent les cabanes du vieux port.

 

Vous vous doutez bien que mes Miguel étaient aussi du voyage.

Je referme doucement les volets de notre chambre d’hôtel.
merci de m’avoir suivie dans cette belle aventure. J’ai eu beaucoup de plaisir à partager mes photos et lire vos nombreux commentaires.

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Couleurs soleil!

Alors que la météo joue à
Jean qui rit, Jean qui pleure
au dessus de la France,
je vous emmène en promenade,
sur les sentiers des Ocres du Roussillon
où le soleil du we de l’Ascension était généreux.

 

 

 

 

Finissons la journée à Marseille dans le quartier du Panier.

 

 

et sur le vieux port…

 

 

Pour demain, prenez des forces,
nous monterons 375 marches …

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Bleu ciel et mer bleue…

Lors de cette deuxième journée de notre weekend dans le sud,
nous avons marché.
Le long de la route des crêtes, entre Cassis et La Ciotat
le chemin des douaniers est abrupte,
la vue sur la mer est époustouflante,
nous permettant d’admirer les calanques d’un coté
et l’arrière pays de l’autre.

 

 

 

On ne peut pas visiter la région sans aller voir le musée du savon.

 

Et comme nous étions sur Marseille,
nous sommes allés assister au retour des plongeurs.

  

 

Prochaine étape, les Ocres du Roussillon,
et la Bonne Mère de Marseille.

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Week end à Marseille …

Revenons quelques jours en arrière pour vous faire profiter de notre weekend de l’Ascension lorsque nous sommes allés à Marseille.
Nous avons logé à Cassis
pour être directement en bord de mer, de plage,
et éviter les embouteillages monstres de Marseille.

Nous avons choisi de faire un tour en bateau dans les calanques.
Le ciel et la mer rivalisaient pour nous ravir de leurs bleus intenses.



 

 

 

Un petit tour dans la ville de Cassis, puis sur le marché
pour acheter de quoi pique niquer.
Je vous retrouve demain pour la suite de notre périple.

 

 

Je vous dis à bientôt!
Esperluette.

Bon alors Esperluette, tu tires ou tu pointes…